Recherche avancée

Rappel : la radiation pour abandon de poste est un droit pour l’administration en l’absence de circonstances légitimantes

Cessation des fonctions
Publié le 1er avril 2019 - Mis à jour le 13 mai 2019
Veille juridique

Un agent sommé de reprendre le service à une date précise par lettre avec mise en demeure peut-il être radié des cadres pour abandon de poste — faute de s’être présenté à son travail à la date butoir — alors même qu’il avait adressé à son employeur une demande de placement en congé de longue maladie non remise à temps ? Oui pour le juge de première instance, non pour la Cour administrative d’appel mais… c’est possible pour le Conseil d’État. C’est la solution retenue par le Conseil d’État dans un arrêt rendu le 7 décembre 2018 (CE, 7 déc. 2018, no 412905, Commune de Lucé).

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Documents associés
Les outils