Recherche avancée

Le critère de l’âge

Les conditions d’admission à la retraite
Publié le 14 janvier 2019 - Mis à jour le 21 mai 2019
Fiche pratique

Le bénéfice de la pension est généralement conditionné à un certain âge. La liquidation intervient en principe lorsque le fonctionnaire est radié des cadres s’il a atteint, à la date de l’admission à la retraite, l’âge mentionné à l’article L. 161-17-2 du Code de la sécurité sociale (D. no 2003-1306, 26 déc. 2003, art. 25, I). Autrement dit, l’âge d’ouverture des droits à pension est fixé en référence à celui des salariés ressortissants du régime général. Toute future évolution de l’âge légal de départ à la retraite inscrite dans le Code de la sécurité sociale sera désormais indifféremment applicable aux salariés du secteur privé et aux fonctionnaires. Cet âge est fixé à 62 ans pour les assurés nés à compter du 1er janvier 1955. Pour ceux nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1954, l’âge légal de départ à la retraite augmente à raison de quatre ou cinq mois par génération, pour passer progressivement de 60 à 62 ans. Les fonctionnaires nés antérieurement continueront de pouvoir partir dès 60 ans révolus.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Les outils