Recherche avancée

La pension de réversion des agents non-titulaires

La retraite des agents non-titulaires
Mis à jour le 14 janvier 2019
Fiche pratique

Par comparaison aux pensions des fonctionnaires, dans le régime général, la pension de réversion est réservée aux seuls conjoints survivants de plus de 55 ans (CSS, art. D. 353-3), dès lors que leurs ressources sont inférieures à un plafond (CSS, art. L. 353-1 et D. 353-1-1. Ce plafond annuel équivaut à environ 20 000 € – 2 080 fois le montant horaire du SMIC – pour une personne seule et à près de 32 000 € – 3 328 fois ce montant – pour un couple). Les orphelins n’ont donc aucun droit au titre du régime général. Avant cet âge, les conjoints survivants ont droit à d’autres avantages : l’assurance veuvage, d’un montant unique revalorisé comme les retraites et servie sous conditions, elle est versée au maximum pendant deux ans (CSS, art. L. 356-1) ; la pension d’invalidité de veuve ou de veuf, proportionnelle aux prestations vieillesse ou invalidité servies au défunt, elle est réservée au conjoint survivant qui est lui-même atteint d’une invalidité (CSS, art. L. 342-1).

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Les outils