Recherche avancée

Les conditions générales d’indemnisation du chômage

Le risque chômage
Publié le 14 janvier 2019 - Mis à jour le 19 octobre 2020
Fiche pratique

L’allocation d’assurance est attribuée aux travailleurs involontairement privés d’emploi qui satisfont à des conditions d’âge, de résidence, de nationalité (sauf pour les ressortissants de la communauté européenne), d’inscription sur la liste des demandeurs d’emploi et d’activité antérieure (C. trav., art. L. 5422-2), aptes au travail et recherchant un emploi (C. trav., art. L. 5422-1). Cela signifie notamment que les demandeurs d’emploi immédiatement disponibles pour occuper un emploi sont tenus d’accomplir des actes positifs et répétés de recherche d’emploi, c’est-à-dire toute démarche en leur pouvoir en vue de leur reclassement ou de leur insertion professionnelle. À cet égard, le chômeur est tenu d’accepter les offres raisonnables d’emploi, définies par les textes (C. trav., art. L. 5411-6-2 et L. 5411-6-3). Les critères de l’offre raisonnable d’emploi, c’est-à-dire la nature et les caractéristiques de l’emploi ou des emplois recherchés, la zone géographique privilégiée et le salaire attendu, sont mentionnés dans le projet personnalisé d’accès à l’emploi. En cas de manquement à ses obligations, le chômeur risque la réduction, voire la suppression, de son revenu de remplacement.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Les outils