Recherche avancée

L’intérêt à l’assurance de l’employeur public

L’autoassurance
Publié le 14 janvier 2019 - Mis à jour le 21 mai 2019
Fiche pratique

En plus de garantir une indemnisation aux personnes publiques couvertes, l’assurance constitue un véritable instrument de prévision. Elle permet de concilier la multiplication et l’aggravation des dommages encourus par les administrations avec la réduction des financements accordés par l’État au fil du processus de décentralisation. Dans un environnement mouvant marqué par les incertitudes, l’assurance se révèle être un gage d’équilibre budgétaire et de stabilisation des dépenses. Le paiement de primes d’assurance et leur inscription au budget apparaissent alors comme une précaution financière pour couvrir des charges souvent importantes et imprévisibles par nature. L’impact sur les administrations est d’autant plus considérable qu’une atteinte à l’intégrité physique des agents ou une absence pour raisons de santé les rend redevables de coûts indirects élevés. Elles les obligent à faire face à la désorganisation du service et ainsi à adapter les conditions de travail du fonctionnaire souffrant d’une affection ou à pourvoir son poste inoccupé.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Documents associés
Les outils